Aller sur le site de l'EDCTP
Aller sur le site de l'EDCTP
Chargement...

Le consortium en un coup d'œil

Une initiative multilatéralepour favoriser le développement clinique de candidats vaccinsefficaces contre le paludismeen Afrique.

Le consortium MIMVaC-Africa est un vaste consortium interdisciplinaire formé de développeurs de vaccins contre le paludisme issus du monde universitaire, de l'industrie et des ONG, ainsi que d'experts en essais cliniques.

Le consortium constitue au total dix (10) institutions partenaires du monde entier, résolument engagées dans la lutte contre le paludisme à travers le développement de vaccins antipaludiques. Le MIMVaC-Africa a officiellement démarré ses activités le 31 mars 2020 et est coordonné par le Groupe de Rechechre Action en Santé (GRAS) basé au Burkina Faso.

Nos partenaires

Workpackages

MIMVaC-Africa est organisé en sept (07) paquets de travail qui mettent en œuvre les activités.

A propos de nous

Le consortium MIMVaC-Africa est un vaste consortium interdisciplinaire formé par des développeurs de vaccins, des experts en essais cliniques et des chercheurs sur le paludisme.

Gouvernance

La gouvernance de MIMVaC-Africa est à plusieurs niveaux, comprenant l'assemblée générale (AG), le comité directeur du projet (PSC) et un groupe consultatif scientifique indépendant externe (EISAG).

Réalisations

Étapes importantes franchies et publications (à venir)

Dernières nouvelles

Merci de prendre un peu de temps pour suivre notre actualité à travers ces articles.

Lire les dernières nouvelles

" Aucun d'entre nous, agissant seul, ne peut atteindre le succès. "

Nelson Mandela

Partenaires

Le consortium comprend plusieurs des principaux groupes de recherche dans ce domaine :

  • Europe : Eberhard Karls Universität Tübingen (EKUT), Allemagne ; The Chancellor, the Masters and the Scholars of the University of Oxford (UOXF), Royaume-Uni ; European Vaccine Initiative (EVI), Allemagne ; Leiden University Medical Center (LUMC), Pays-Bas ; et Luxembourg Institute of Health (LIH), Luxembourg ;
  • Asie : Université d'Osaka, Japon.
  • Afrique: Groupe de Recherche Action en Santé (GRAS), Burkina Faso ; Centre de Recherches Médicales de Lambaréné (CERMEL), Gabon ; Fundação Manhiça, Mozambique ; Ifakara Health Institute (IHI), Tanzanie.
Haut de page